• "Parfois je me sens fugitif, j'utilise profondément ma force intérieur dans ma vie...je me pose la question, pourquoi...Mais je ne suis pas en cours d'exécution, juste la guérisons d'un coeur solitaire et blessé.
    La vérité devient le mensonge, je voudrais pouvoir m'envoler".


    votre commentaire
  • "Il y a environ 12 ans, au moment ou j'étais sur le point de commencer ma Tournée Bad, un petit garçon est venu avec ses parents me rendre visite dans ma maison en Californie. Il était en phase finale d'un cancer et il m'a dit à quel point il aimait ma musique et moi. Ses parents m'ont dit qu'il n'allait pas vivre, qu'il pouvait "partir" d'un jour a l'autre. Alors je lui ai dit "Regarde, je vais venir dans ta ville au Kansas pour ouvrir ma tournée dans 3 mois. Je veux que tu viennes voir le spectacle. Je vais te donner ce blouson que je portais dans une de mes vidéos." Ses yeux se sont illuminés et il a dit "Tu vas me le donner???", j'ai dit "Oui, mais tu dois promettre que tu le portera pour le show". 
    J'essayais de lui donner envie de s'accrocher. J'ai dit "Quand tu viendras au spectacle, je veux te voir porter ce blouson et ce gant" et je lui ai donné un de mes gants à paillettes et normalement je ne donne jamais mes gants à paillettes. Et il était au paradis. Mais peut être trop près du paradis, car quand je suis venu dans sa ville, il était déjà mort, et ils l'avaient enterré avec le blouson et le gant. Il avait juste 10 ans. 
    Dieu sait et je sais, qu'il a fait de son mieux pour attendre. Mais au moins quand il est mort, il a su qu'il était aimé, non seulement par ses parents, mais aussi par moi, un parfait étranger, je l'aimais aussi. 
    Et avec tout cet amour, il savait qu'il n'était pas venu dans ce monde seul et qu'il ne le quittait certainement pas seul non plus." 


    votre commentaire
  • Devinez qui c'est :

    Baby


    votre commentaire
  • Michael envoie une lettre aux médias pour céser les rumeurs accablantes :

    "Comme le dit un proverbe indien : Ne jugez pas un homme avant d'avoir marché pendant deux lunes dans ses mocassins.La plupart des gens ne me connaissent pas et c'est pourquoi ils écrivent de telles choses dont la plupart ne sont pas vraies du tout. Je pleure très souvent car ca fait mal et je m'inquiète pour les enfants, tout mes enfants à travers le monde, c'est pour eux que je vis. Si un homme ne pouvait rien dire sur un personnage à part ce dont il a la preuve, son histoire ne pourrait être écrite. Les animaux frappent sans malice, mais parce qu'ils souhaitent vivre, et c'est la même chose avec ce qui critiquent, ils veulent notre sang, pas notre douleur. Mais je doit pourtant faire les choses. Je doit chercher la vérité en toute chose. Je doit tenir bon à cause du pouvoir qui m'a été transmis, pour le monde, pour les enfants. Mais ayez pitié car cela fait longtemps que je saigne."


    votre commentaire
  • Dans sa chanson Cry Michael dit : "Prenez le relais pour moi". On peut donc en déduire qu'il voulais que l'on fafsse passer son message d'amour et de paix dans le monde et bien c'est ce que je voudrais et que j'essaye de faire.


    votre commentaire